Une jeunesse sans ressentiment

Une jeunesse sans ressentiment
Rate this poem

Quand vous étiez jeune
si vous êtes tombé(e) amoureux(se) de quelqu’un
veuillez, le/la traitez tendrement
Quel que soit le temps que vous vous êtes aimés
si vous pouvez toujours vous traiter tendrement
alors, chaque moment sera une beauté immaculée
Si vous devez vous séparer
dites vous au revoir gentiment
maintenez la gratitude dans votre coeur
remerciez le/la de vous donner une mémoire
Quand vous grandissez
vous saurez
q’au moment d’évoquer le passé soudainement
une jeunesse sans ressentiment sera sans regret
comme cette pleine lune silencieuse au-dessus de la colline

3 thoughts on “Une jeunesse sans ressentiment”

  1. Bonjour, je l'aime ta poeme beaucoup. Ca c'est pour deux raisons. Un, je suis tombe d'amoureux maintanent et deux, ta poeme parle de choses tres importante et bien. Merci pour ta poeme.

Leave a Reply to Anwesha Ghosh Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *